Pensée politique

Je suis la nouvelle rédactrice chargée de la rubrique “Pensée politique” des Carnets du temps, Mon premier article est paru pour le 100e numéro de la revue, il traite de la République. Un concept qu’on pense tous connaître et maîtriser, pour plus d’informations là-dessus, allez lire les deux petites pages de l’article !! 


Envie d’un bonbon ? Quelques clichés de mon dernier shooting : Candy !

Je reviens à mon blog laissé à l’abandon, plein de choses à raconter ! Bis gleich…


Il aurait eu 60 ans aujourd’hui !
Assassiné le 9 septembre 2001, le commandant Massoud ne doit pas être oublié, le “Seigneur de la liberté" était et reste une référence pour tous ceux dont la liberté, l’égalité et le bien commun sont l’objectif.
Voici un lien vers un blog où 5 petits brillants récits ont été publiés pour retracer la vie de Ahmad Shah Massoud.

Bonne lecture ! Inspirons-nous…

Il aurait eu 60 ans aujourd’hui !

Assassiné le 9 septembre 2001, le commandant Massoud ne doit pas être oublié, le “Seigneur de la liberté" était et reste une référence pour tous ceux dont la liberté, l’égalité et le bien commun sont l’objectif.

Voici un lien vers un blog où 5 petits brillants récits ont été publiés pour retracer la vie de Ahmad Shah Massoud.

Bonne lecture ! Inspirons-nous…


My Kobo Glo ✨brille dans la nuit✨
Pourquoi tout le monde me reproche d’en avoir une !! 
Bandes de jaloux va !

Il y a ceux qui crient à l’hérésie disant que c’est la fin du livre papier, que je participe à la baisse du niveau intellectuel, que je mets en péril l’industrie du livre papier, bref plein de choses.

Ah et l’argument débile qui veut qu’on perd la sensation du papier, de l’odeur du livre, de sa texture, bah perso moi, lorsque je peux trimballer partout où je vais tous mes livres sans prendre un sac à dos moche, bah je suis contente 😜 !
Après, il y aura toujours des pour, des contre ! Mais franchement laissez vivre les gens tranquillement !

Ah et je me suis toujours posé une question: pourquoi les gens couvrent-ils leur livres avec du papier tout moche opaque ? Pour pas qu’on sache ce qu’ils lisent ?
Perso moi je ne cache rien ! Ah mais, c’est vrai, avec la Kobo, je n’ai pas de couverture de libre visible pour mes voisins de strapontins !

🌟Et puis la mienne, elle s’allume dans la nuit, du coup, fini la lumière qui gêne monsieur, la nuit pendant qu’il dort ! Je peux lire quand je veux, où je veux !✨
Et non, ça ne fait pas mal aux yeux contrairement à un iPad ou un iPhone qui vous envoie de la lumière dans les yeux ! Ici la lumière (quand vous l’utilisez) est projetée que le texte ! Pas vers vous…

Bref, moi j’adore et je ne m’en passe plus !
J’ai recommencé (enfin) à lire, grâce à ma Kobo !!

My Kobo Glo ✨brille dans la nuit✨
Pourquoi tout le monde me reproche d’en avoir une !!
Bandes de jaloux va !

Il y a ceux qui crient à l’hérésie disant que c’est la fin du livre papier, que je participe à la baisse du niveau intellectuel, que je mets en péril l’industrie du livre papier, bref plein de choses.

Ah et l’argument débile qui veut qu’on perd la sensation du papier, de l’odeur du livre, de sa texture, bah perso moi, lorsque je peux trimballer partout où je vais tous mes livres sans prendre un sac à dos moche, bah je suis contente 😜 !
Après, il y aura toujours des pour, des contre ! Mais franchement laissez vivre les gens tranquillement !

Ah et je me suis toujours posé une question: pourquoi les gens couvrent-ils leur livres avec du papier tout moche opaque ? Pour pas qu’on sache ce qu’ils lisent ?
Perso moi je ne cache rien ! Ah mais, c’est vrai, avec la Kobo, je n’ai pas de couverture de libre visible pour mes voisins de strapontins !

🌟Et puis la mienne, elle s’allume dans la nuit, du coup, fini la lumière qui gêne monsieur, la nuit pendant qu’il dort ! Je peux lire quand je veux, où je veux !✨
Et non, ça ne fait pas mal aux yeux contrairement à un iPad ou un iPhone qui vous envoie de la lumière dans les yeux ! Ici la lumière (quand vous l’utilisez) est projetée que le texte ! Pas vers vous…

Bref, moi j’adore et je ne m’en passe plus !
J’ai recommencé (enfin) à lire, grâce à ma Kobo !!


Tu t’es vu quand…

"Avez vous trouvé la voie ?"

Cette référence au Lotus Bleu d’Hergé a toujours eu pour moi un profond sens philosophique, cependant, ça l’était de fait c’est-à-dire, parce que ça devait l’être.

Ainsi, ça me faisait bêtement rire lorsque notre professeur de philosophie nous répétait cette phrase avec insistance au début de notre classe prépa…

Alors qu’aujourd’hui fleurissent chaque jour au moins une dizaine de nouveaux “coachs de vie”, consultants en bonheur, en réalisation de soi, etc. il faut se demander pourquoi ce métier connaît une telle explosion et pourquoi l’Homme a-t-il tant besoin de conseils pour sa propre vie !?


C’est très simple, et d’après moi, les coachs en développement personnel et consultants de ce genre, lorsqu’ils ne font pas appel à la puissance des esprits, à la cartomancie ou encore au marc de café, sont tout simplement ceux qui savent conseiller les personnes qui les consultent en se basant sur leurs besoins et leurs désirs (pas toujours concordants).

Bref, pourquoi une telle expansion ? Tout simplement parce que les meilleures leçons que l’on puisse avoir concernant son propre avenir ou la voie à suivre, tout cela est en nous. C’est là une fois de plus de la simple maïeutique, pour reprendre le terme de Socrate.

Explication: nous avons tous en nous la solution à tous nos problèmes, un coach, ou un livre de philosophie, s’ils sont bons, vous permettront de trouver ces solutions, en vous.

Ainsi, le coaching, c’est la version moderne (et malheureusement, trop souvent bafouée) d’une bonne bibliothèque philosophique, qui, poussant le lecteur à s’instruire sur la vie, apprend à se connaître et donc, apprend à trouver LA VOIE.

Or, cette voie, lorsqu’elle est réellement comprise et démystifiée, elle ne rassure pas pour autant, et très souvent, les personnes la rejette d’un soupir blasé qui signifie: “de toute manière ce n’est pas possible, il faut que je fasse ça et pas ce que je veux, sinon ce n’est pas possible, je ne gagnerai pas suffisamment d’argent, qu’est ce qu’on va penser de moi…”.

Le coach, lui, va vous raconter ce que vous voulez entendre, il va se baser sur ce que vous lui direz alors, forcément, il n’aura pas la vraie version de ce que vous êtes. Ainsi, il vous fera miroiter des concepts révolutionnaires, vous dira qu’il faut tout plaquer, qu’il faut que vous changiez de vie, que vous réalisiez vos rêves… Quant à lui, il sera grassement payé pour vous avoir dit ces mots qui vont vous rassurer ou non, il vous donnera une liste de citations à apprendre par cœur, des prières à réciter, des aliments à manger (ou pas), des lieux à visiter, de la musique à écouter…

Bref, le meilleur des coachs est le même pour tout le monde: soi-même…

Alors, oui certains diront que la philosophie n’est pas accessible à tous, qu’on ne peut pas tous comprendre ces philosophes qui emploient des mots compliqués et qui ne parlent même pas notre langue…

Peut-être, mais en tout cas le travail d’introspection, ne coûte rien d’une part, et il est possible pour tout le monde. Pour cela une seule solution: accepter que les choses peuvent être différentes. Redéfinir ses priorités et se demander pour quoi on est fait, et ce qu’on veut vraiment faire, pas ce qu’on est obligé de faire.

L’obligation importe peu au final !

"Avez-vous trouvé la voie ?" Mais surtout: Voulez-vous trouver la voie ?


Lao-Tzeu l’a dit : « Il faut trouver la voie ! » Moi je l’ai trouvée. Il faut donc que vous la trouviez aussi… Je vais d’abord vous couper la tête. Ensuite, vous trouverez la vérité!
Hergé, Tintin, Le Lotus Bleu (1936)

Lorsqu’une routine se met en route,

Lorsqu’il devient impossible ou presque d’y échapper,

Lorsque la fuite doit être intérieure,

Lorsque dans ce train, dont le ventre ne cesse,

d’enfler et de se déverser sur des quais tristes,

Seule, Barbara dans les oreilles, un bon livre,

L’évasion de l’esprit, seule, on s’y accroche,

Alors ne lâchez pas prise !


My blueberry Tiramisu 😜

My blueberry Tiramisu 😜


C’est par la foi que l’on peut traverser les courants. C’est par la sagesse que l’on obtient la pureté.
Bouddha